Compensation Robuste du Retour Elastique

Ces dernières années, la compensation du retour élastique est devenue l’un des plus grands défis de l’industrie automobile en raison de l’utilisation accrue de matériaux modernes tels que les aciers à haute limite élastique et l’aluminium. Les pièces automobiles embouties dans ces matériaux sont plus affectées par le retour élastique que les pièces embouties dans des aciers conventionnels.

Afin de résoudre ce problème, il faut non seulement simuler précisément le retour élastique, mais aussi calculer la compensation de la géométrie et analyser la robustesse du process. Cela s’avère important puisque seuls des process stables peuvent être compensés. Le logiciel AutoForm est le seul logiciel intégré disponible sur le marché à pouvoir s’attaquer aux problèmes de retour élastique. Notre logiciel fournit rapidement des informations essentielles pour obtenir un calcul de retour élastique réussi et une compensation robuste.

La compensation du retour élastique est réalisée au cours de la phase d’ingénierie process afin d’améliorer la qualité de la pièce et de l’outil avant même le début de la phase d’essais. De ce fait, les pré-gammes réalisées au début des phases de planification sont plus fiables. La compensation robuste du retour élastique avec le logiciel AutoForm vous permet de minimiser les risques de modifications coûteuses survenant plus tard au cours du process en raison des effets du retour élastique.

Produits Concernés pour Nouveaux Utilisateurs

AutoForm-Explorer

Mettez en Données des Simulations et Evaluez les Résultats

AutoForm-FormingSolver

Simulez des Process de Mise en Forme de Tôle

AutoForm-Compensator

Compensez les Outils à Partir de Résultats de Retour Elastique

AutoForm-Sigma

Améliorez Votre Process d’Emboutissage de Manière Systématique afin d’obtenir des Process de Production Robustes

Autres Produits pour Utilisateurs Expérimentés

TriboForm

Simulez les Conditions de Frottement et de Lubrification

Exemple d’Utilisation Client

Making its Mark
[en anglais – PDF – 845 Ko]